Cuisine

12 astuces de grand-mère pour réussir tous vos gâteaux

Pour une réussite impeccable de la cuisson de votre gâteau, mettez en pratique les astuces suivantes :

Préchauffer au préalable le four

En effet, un gâteau introduit dans un four préalablement chauffé, assure une cuisson parfaite. En effet, la pâte à gâteau est immédiatement saisie par la chaleur du four et de surcroît, le gâteau montera bien.

Du beurre dans le moule

Pour faciliter l’imprégnation du beurre dans le moule, prenez de l’eau chaude, verser cela dans un verre, ensuite retirez cette eau chaude du verre et posez ensuite le verre sur le beurre. Cela rendra le beurre mou et facile à induire dans le moule.

Il ne faut surtout pas fondre le beurre au micro-onde pour faciliter son imprégnation sur le moule car ce beurre n’accrochera pas sur le moule.

Le bon moule

Choisir le bon moule. Un moule trop petit va augmenter le temps de cuisson du gâteau. Par ailleurs, un moule trop grand va réduire les chances du gâteau de bien monter. De ce fait,  il ne faut jamais remplir un moule à ras-bord pour limiter les incidents.

Le respect de l’ordre des ingrédients

Respecter très bien l’ordre des ingrédients pour la bonne réussite de votre gâteau ? Il est vrai que parfois, l’on a cette envie de faire à notre tête, d’inverser l’ordre ou encore de mettre tout ensemble. Sachez dès lors que cet ordre des ingrédients est pensé de manière logique, en terme de réaction chimique des aliments les uns par rapport aux autres. Suivre une recette n’a jamais tué quelqu’un.

La quantité de sel

Certaines personnes se demandent l’utilité d’une pincée de sel dans du gâteau, d’autres n’en rajoute même pas.  Le sel en plus d’être un exhausteur de goût, permet également la conservation des pâtisseries un peu plus longtemps. Une pincée de sel dans votre gâteau rendra votre gâteau plus savoureux, et plus goûteux.  Alors si on veut réussir tous ses gâteaux, on n’oublie pas de sortir le sucre et le sel !

Fariner les ingrédients à incorporer

Fariner les ingrédients avant de les incorporer pour éviter que ces derniers ne tombent dans le moule au fond du gâteau.

Tamiser

Toujours tamiser la farine, le cacao, ou la levure durant la préparation de votre gâteau afin d’obtenir une pâte sans grumeaux bien lisse et bien homogène.

Le dosage de la levure

Un excès de levure dans du gâteau représente le risque d’avoir un arrière-goût plutôt désagréable et de se fissurer à la cuisson.

Une quantité insuffisante de levure dans du gâteau en pleine préparation modifiera la texture de votre gâteau qui n’aura l’air de rien. Il est donc important de peser la levure pour une bonne correspondance avec le reste des ingrédients.

Eviter le sur-mélange de la pâte

Il est vrai qu’il faut remuer la pâte du gâteau, mais il faudrait également savoir quand s’arrêter de remuer. Trop remuer le gâteau le rendra trop élastique suite au gluten qu’il contient. Pour réussir votre pâte à gâteau, arrêtez de remuer la pâte dès que vous avez ajouté la farine.

Des œufs à température ambiante

Les œufs ne doivent pas être trop froids. Sinon, ils risquent de mal se mélanger aux autres ingrédients  Les œufs pour le gâteau doivent être conservés au frais et retirer du frigidaire au moins 2 heures à l’avance afin qu’ils soient à température ambiante au moment où ils seront mélangés aux autres ingrédients. Aussi, éviter de trop fouetter les œufs en neige.

Éviter d’ouvrir la porte du four pendant la cuisson

Ne pas ouvrir la porte du four toutes les cinq minutes. En ouvrant la porte du four toutes les cinq minutes, la chaleur du four s’échappe et le gâteau retombe.

Si vous tenez temps à vérifier votre gâteau lors de la cuisson, faites cela à la moitié de la durée totale de cuisson ou mettez le minuteur à mi-temps. Vous vérifierez donc à l’aide de la pointe d’un couteau et vous assurez que tout se déroule comme prévu. Lorsque vous allez introduire le couteau dans le moule, s’il n’accroche pas au gâteau, ce qu’il est cuit. Dans le cas contraire il ne l’est pas encore.

Le démoulage du gâteau

Ne pas laisser refroidir le gâteau dans le moule une fois la cuisson terminée. Lorsque le moule est tiède, vous pouvez procéder au démoulage. Ensuite, placez le gâteau sur une grille afin que la chaleur s’évacue par le bas, et ainsi la cuisson pourra s’arrêter.

Nos conseils pour bien cuire votre gâteau

En bonus, voici nos conseils pour réussir la cuisson de vos gâteaux.

  • Un gâteau trop compact, trop dur

Pour éviter un gâteau trop compact, prenez la peine de bien mélanger la pâte, et mettre une quantité suffisante de levure.

  • Un gâteau qui déborde dans le four

Choisir un moule adapté à la quantité de votre gâteau ,pas trop grand ni trop petit. Lors du remplissage, ne mettez pas la pâte à gâteau jusqu’au bord (ne surtout pas le remplir).

  • Un gâteau fissuré à la fin de la cuisson

Ceci c’est parce que vous avez mis trop de levure dans le gâteau ou encore à cause de la température trop élevée du four.

  • Un gâteau qui ne se démoule pas

Si malgré tous les conseils vous avez du mal à démouler le gâteau, n’hésitez pas de mettre du papier cuisson au fond du moule tout en le fixant avec du bon beurre.

  • Mon gâteau n’est pas assez cuit

Pour vérifier que votre gâteau est cuit, insérez un cure-dent ou un couteau centre de votre gâteau : si cela n’accroche pas, le gâteau est cuit. Dans le cas contraire patientez encore. 

  • Un gâteau avec des bulles d’air

Pour ne plus reproduire ce même incident, laissez reposer votre pâte à gâteau avant de mettre cela au four.

  • Un gâteau brûlé aux bordures

Bien induire un beurre de qualité dans toutes les parties du moule afin que la pâte à gâteau ne colle pas sur le moule et qu’il ne brûle pas durant la cuisson.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 21 =