Santé et Bien-être

Des astuces naturelles pour soulager une sciatique

La névralgie sciatique, plus connue sous l’appellation de « sciatique », est une douleur ressentie à l’arrière des jambes. Cette douleur s’intensifie lorsque le sujet est exposé à basse température. Mais pourquoi à l’arrière des jambes et d’où vient le nom « sciatique »

Le nerf sciatique est le plus long de notre corps et lorsqu’il s’enflamme, que ce soit à cause d’une irritation ou d’une compression, nous pouvons ressentir une douleur extrêmement forte.

Cette douleur peut partir de la taille, descendre par la cuisse et arriver jusqu’au genou.

Les crises de sciatique sont assez communes et génèrent une sensation de crampe ou de pincement, qui peuvent paralyser la personne qui en est touchée et l’empêcher véritablement de pouvoir effectuer ses activités quotidiennes.

Voici donc des astuces pour soulager la sciatique dont la douleur s’avère insupportable.

1-LE JUS DE POMME DE TERRE ET DE CÉLERI

Le jus de pomme de terre et de céleri donne des résultats exceptionnels contre les douleurs sciatiques, mais son unique défaut est de requérir un extracteur de jus.

La recette exige d’extraire le jus de plusieurs pommes de terre et branches de céleri, jusqu’à atteindre 30 cl.

Une fois que vous avez réalisé ces étapes, vous pouvez en boire quotidiennement.

2-L’AIL

L’ail cru est un remède recommandé pour soulager la sciatique, car c’est un aliment qui nous aide à maintenir notre sang bien chaud, et favorise ainsi une bonne circulation sanguine, deux éléments clés pour soulager les douleurs.

3-LE CATAPLASME DE HOUBLON

Pour soulager les douleurs et désenflammer la zone affectée, une autre bonne option est de préparer un cataplasme de houblon, qui se réalise en faisant bouillir cette herbe durant 10 minutes, puis en l’enrobant par la suite dans une gaze.

Sans attendre qu’elle refroidisse, appliquez-la sur la zone douloureuse et couvrez avec un linge pour conserver la chaleur.

4-L’EAU CHAUDE

L’application de chaleur sur la zone affectée est idéale pour alléger la douleur et réduire l’inflammation.

Pour cela, vous n’aurez besoin que de remplir deux sachets d’eau chaude et de les appliquer sur la zone touchée, jusqu’à trois fois par jour.

5-L’EXERCICE

Même s’il est recommandé de garder le repos en cas d’inflammation grave de la sciatique, certains experts nous mettent en garde contre l’excès d’immobilité, qui pourrait en réalité aggraver le problème.

L’idéal est de reprendre ses activités normales après deux jours de calme, et d’éviter de porter des charges trop lourdes ou de réaliser trop de torsions avec son dos durant les 6 premières semaines qui suivent l’apparition de la douleur.

6-LES MASSAGES

Les massages sont d’une grande aide pour combattre les spasmes musculaires qui apparaissent souvent avec les problèmes de sciatique.

Ce type de thérapie doit être réalisé par un professionnel, car un faux mouvement pourrait causer une sensibilité accrue de la zone touchée.

Les massages peuvent réduire la tension et la douleur, en plus de permettre de contrôler le stress qui peut être à l’origine de ce problème.

7-L’ORTIE

L’ortie possède des propriétés qui aident à détendre le nerf sciatique et à réduire la douleur.

Pour profiter de ses bienfaits, préparez-vous un bain avec un litre d’infusion d’ortie, ou passez sur la zone touchée quelques branches d’ortie fraîche qui vous permettront de soulager la douleur.

Ce dernier remède doit se faire avec délicatesse et au maximum deux fois par jour

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 17 =