Phytothérapie

L’artemisisa, une plante anti paludisme en Afrique

L’artemisia annua, ou armoise annuelle, est une plante qui lutte efficace contre la malaria ou le paludisme et ce, naturellement.

artemisia, plante qui lutte contre le paludisme

Originaire de Chine , elle est utilisée en Asie depuis plusieurs millenaires pour soigner la fière et la malaria, transmise par certains moustiques, aussi appelée paludisme.Cette maladie mortelle touche essentiellement les enfants: selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), un enfant en meurt toutes les 30 secondes en Afrique.

1-Preparation

La tisane de l’Artemisia se prépare avec 5 grammes (environ une poignée) de feuilles et de tiges sèches plongées dans 1 litre d’eau bouillante à 100 degrés. On laisse infuser 15 minutes à couvert avant de filtrer.

feuilles séchées de artemisia

2-Comment utiliser

A titre curatif, un litre de tisane doit être administrée en 3 à 4 prises sur la journée pendant une cure de 7 jours.

L’Artemisia est aussi utilisé en préventif. Le traitement est plus léger car plus efficace sur des personnes déjà touchées par le paludisme. Pour le touriste qui n’a jamais eu le paludisme, le traitement préventif consisterait à un litre de tisane tous les jours, 24 heures avant le départ jusqu’à une semaine après le retour du voyage.

3-Effets secondaires


Environ un quart des patients ayant recours à l’Artemisia annua, pour traiter leur paludisme, ont rapporté de légères nausées et parfois des acouphènes, des étourdissements et de légères douleurs abdominales. Ces symptômes disparaissent à la fin du traitement ponctuel.

artemisia, plante qui lutte contre le paludisme

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 − 3 =