fbpx
Plantes médicinales

L’eucalyptus

  • Nom scientifique : Eucalyptus globulusEucalyptus radiata
  • Noms communs : gommier bleu, arbre à la fièvre, arbre au koala
  • Nom anglais : eucalyptus
  • Classification botanique : famille des myrtacées (Myrtaceae)
  • Formes et préparations : infusions, teintures, fumigations, huiles essentielles, gélules, pastilles

Propriétés médicinales

Utilisation interne

  • Expectorant et fluidifiant :

L’eucalyptus est utilisé pour traiter les bronchites, la toux, les pneumonies et, d’une manière générale, toutes les infections des voies pulmonaires.

  • Antiseptique :

Il soulage les personnes fiévreuses et traite l’état grippal. C’est un très bon désinfectant des voies urinaires.

  • Astringent et antispasmodique :

Il agit sur les inflammations des muqueuses de l’appareil digestif et de l’intestin. C’est un très bon remède contre la dyspepsie atonique. Il apaise les maux de gorge. Traitant les  bouffées de chaleur et palpitations, l’arbre au koala est un bon allié pour les femmes, lors de la ménopause.

Utilisation externe

En diffusion ou en fumigation, l’huile essentielle d’eucalyptus traite les infections respiratoires.

 

En inhalation, il calme les rhinites et les sinusites, mais aide aussi à lutter contre l’asthme. Il est également possible de procéder à un massage du plexus solaire, pour lutter contre la toux.

 

L’eucalyptus agit encore contre les rhumatismes et les migraines. La teinture peut être utilisée pour désinfecter des plaies, les ulcères de la peau ou les brûlures superficielles.

Indications thérapeutiques usuelles

Inflammations des voies respiratoires, digestives et urinaires, asthme, état grippal, toux, bronchite, rhume, sinusite, rhinite, maux de gorge.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Désinfection des plaies, traitement des bouffées de chaleur et des palpitations dues à la ménopause, migraines, névralgies, douleurs rhumatismales. 

Description botanique de l'eucalyptus

La taille de cet arbre à feuilles persistantes peut varier de quelques centimètres à… plus de 60 m (le plus haut dépasse les 99 m) !

Certains arbres sont à tronc unique, d’autres ont un tronc qui se divise au niveau du sol.

Les feuilles d’eucalyptus sont bleutées et recouvertes de glandes à huile. Elles ont pour particularité de changer d’apparence, en fonction de l’âge de l’arbre, mais conservent toujours une orientation verticale.

Les fleurs d’eucalyptus varient en fonction des espèces, mais présentent toutes de nombreuses étamines et sont, dans un premier temps, fermées par un opercule.

Des fruits secs et bruns, en forme de cône, mûrissent sur les arbres. Dans le cas du gommier bleu, ils mesurent entre 1,5 et 2,5 cm de diamètre et laissent s’échapper de nombreuses graines par des valves.

Les feuilles de la principale espèce utilisée en phytothérapie mesurent de 6 à 15 cm sur les jeunes arbres, 15 à 35 cm quand le gommier bleu est arrivé à maturité. Les fleurs, quant à elles, sont de couleur crème. Leur nectar est particulièrement apprécié des abeilles.

Utilisation et posologie de l'eucalyptus

Dosage

Une tisane d’eucalyptus se prépare avec 3 ou 4 feuilles, infusées dix minutes dans une tasse d’eau bouillante. On peut en boire jusqu’à 3 tasses par jour, en cas de bronchite.

La teinture comprend 1 dose de feuilles pour 5 doses d’alcool à 40 ou 50 , macérées durant une semaine. Il est possible d’en boire 1 cuillère à café, diluée dans 100 ml d’eau, 2 fois par jour, en cas d’ encombrement bronchique. La teinture s’utilise aussi en frictions.

Un rhume, une sinusite ou une rhinite peuvent se soigner avec une inhalation de 3 ou 4 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, diluées dans un grand bol d’eau bouillante. En diffusion dans l’atmosphère, l’huile essentielle aide également à prévenir les infections respiratoires et autres maux de l’hiver.




Précautions d'emploi de l'eucalyptus

L’huile essentielle d’eucalyptus nécessite quelques précautions. Elle ne doit pas, par exemple, être utilisée en usage interne, sans avis médical. Par ailleurs, à terme, l’ingestion d’eucalyptus peut avoir un effet néfaste sur les reins. C’est pourquoi son utilisation doit se faire avec prudence, dans le cas d’une infection urinaire, avec l’avis du médecin ou du pharmacien.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 ⁄ 1 =